Accueil
Le Rwanda
La Communauté
Le Projet
Financement
Qui sommes-nous ?
FAIRE UN DON


Les besoins immédiats et urgents


De nombreuses demandes sont faites pour accueillir des hommes en situation de détresse. Il est urgent de construire le bâtiment pour les hommes et les garçons (en attendant la construction d’un troisième bâtiment pour les enfants). Il avait été estimé à 86 112 € en 2009. Compte tenu de l’augmentation du coût du matériel de construction, de l’inflation, le coût s’élève à 112 000 €.




Recherche de financements


Toutes les sources de financement possibles sont sollicitées, quelques exemples :

- Le bâtiment des femmes a été financé par des donations privées.

- Le conseil d’administration des Hospices de BEAUNE a accepté d’attribuer une partie de la vente dite «charité» lors de la traditionnelle vente aux enchères de la récolte 2009. Cette manifestation s’est déroulée le 16 novembre à BEAUNE sous les présidences de M. Patrick BRUEL parrainant les Restos du Cœur, M. Andrea CASIRAGHI pour la Fondation Motrice et Sœur Marie-Emmanuel pour le projet Maison Notre-Dame de Compassion au RWANDA. Le millésime 2009 étant particulièrement satisfaisant, il a permis l’attribution de
30 000 € au projet rwandais.

Patrick Bruel

Patrick Bruel







Reçue par Anne Kerleo lors de l’émission «Chrétiens dans le monde» sur RCF, Sœur Marie-Emmanuel a, une nouvelle fois pu faire appel à la générosité des auditeurs lors de ses passages successifs à l'antenne.
RCF Elle y a parlé, avec la conviction que nous lui connaissons, de la Mission au Rwanda des religieuses hospitalières, de la communauté religieuse rwandaise, des considérables besoins de la population locale, des actions de soins menées dans les centres de santé avec un dévouement tellement important, et bien sûr du projet de la Maison Notre-Dame de Compassion.

Vous pouvez vous aussi nous aider en cliquant ici.


      

Entreprendre la mise en œuvre de ce projet est une mission délicate mais louable qui mérite des encouragements.

Cependant, pour exécuter un tel projet de grande envergure, nous sollicitons le soutien de différents partenaires sans lesquels, sans aucun doute, rien ne serait possible.

Pour réaliser les activités de ce projet, nous sollicitons des aides de diverses natures: argent, équipement, aliments, habits, médicaments, assistance technique, etc.

Le fruit des activités génératrices de revenus (l’élevage des bovins, l’exploitation agricole) qui seront entreprises par le centre d’accueil viendra en complément de l’apport des partenaires pour réaliser le projet.

Nous avons ainsi pour objectif de sans cesse faire connaître nos actions à toute institution publique ou privée, à mission humanitaire ou pas, chrétienne ou pas, qui affiche la volonté de s’associer à nous en proposant son appui en vue de sauver ou du moins soulager la vie des personnes les plus vulnérables, particulièrement atteintes du VIH/SIDA, confrontées à la pire souffrance.



Source de financement
Ce projet dépend en grande partie du financement extérieur par les donateurs. 
 
Cependant, la congrégation contribue au financement. Initialement, elle a donné son apport en na-
ture (6 250 €) sous forme de parcelle ainsi que la clôture déjà réalisée (27 330 €) soit un apport
total de 33 580 € représentant près de 6 % du budget total d’investissement prévu. 
 
De plus, le produit des activités génératrices de revenus (ĺélevage, l’exploitation agricole) entrepri-
ses par la congrégation dans le cadre de ce projet viendra en complément de l’apport des partenai-
res. Dans le cadre de l’estimation du budget de ce projet pour les deux premières années, la valeur
du produit de ces activités génératrices de revenus ne sera pas considérée.